Marie-Madeleine était-elle la femme adultère ?

Marie-Madeleine était-elle la femme adultère ?

Dans l’Evangile de saint Jean (chapitre 8), se trouve le récit très connu de la femme adultère : des pharisiens arrivent, entraînant une femme surprise en flagrant délit d’adultère. Est-ce Marie-Madeleine ? 

Les pharisiens demandent alors à Jésus s’ils doivent la lapider conformément à la Loi. Jésus répond simplement : « que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre ». Et les hommes se retirent, en commençant par les plus âgés comme le note malicieusement saint Jean.

Si cette figure a parfois été associée à Marie-Madeleine dans la culture populaire contemporaine (exemple : la Passion du Christ, de Mel Gibson, ou le spectacle musical Jésus, de Pascal Obispo), elle n’est jamais été prise en considération de façon sérieuse par les exégètes et les historiens. Tout simplement car la femme adultère est une femme mariée, ce qui n’est pas le cas de Marie-Madeleine.

Mais sans accepter l’identification, on peut aisément comprendre le rapprochement qui a été fait : c’est en effet le même message de miséricorde que nous livrent ces deux femmes, la même révélation d’un Dieu qui pardonne avec joie au pécheur qui se repend.

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *